Marrakech en trois jours


Marrakech en trois jours

Jour 1

Arrivée 1ère soirée: le soir, vous pouvez aller avec Lucien pour le dîner dans le restaurant “La Cantine des Gazelles” également chauffé si nécessaire (environ 7-9 menu euro à la carte, nourriture délicieuse et propre au meilleur prix), puis visitez-le La Place Jemaa el Fnaa, l’échange d’argent à l’hôtel Ali (le meilleur cours à Marrakech, ouvert 24 heures), apres le retout dans notre riad, peut-être boire un thé sur la terrasse.

Jour 2

Après le petit-déjeuner à pied en env. 10 minutes à la Jemaa el Fna, puis aux souks du nord-ouest au Dar Cherifa, un riad bien connu du 17ème siècle, centre culturel loin du tourisme de masse avec une atmosphère très authentique. Accédez à la terrasse sur le toit et buvez un café au thé ou aux épices au fond du patio et lisez le chapitre “Sur les toits de Marrakech” du livre d’Elias Canetti “Les voix de Marrakech” et peut-être un conte de fées (l’escroc de lait et le singe). Vous le trouvez dans la bibliothèque de mon riad.

Ensuite, dans les rues des Funduks (caravanseries, très intéressantes, beaucoup d’atmosphère, en partie encore originale, en partie avec un artisanat intéressant), Fontaine Mouassine, au restaurant en plein air d’Abdelhay près de la mosquée Ben Youssuf où vous avez un menu dégustation avec des belles petites choses pour 6 euros. Ensuite, retournez à Jemaa el Fna. Sur le chemin, arrêtez-vous sur la place des épices Rhaba Khedima où vous pouvez prendre une tasse de thé avec une vue sur la place sur la petite terrasse du Café des Epices. Une fois que vous arrivez à Jemaa el Fna buvez un jus d’orange au stand 35, traversez brièvement le vénérable Kotubiamoschee (vous ne pouvez pas entrer, mais les jardins derrière eux sont très beaux et, dans les mois d’hiver, il devrait y avoir des oranges aux petits arbres).

Retour à notre riad, en fin d’après-midi, vous pouvez visiter le hammam tradtionell du quartier, le meilleur avec notre cher voisin arabe Reda, qui peut également régler cela pour les invités féminines (séparation sexuelle stricte!) Faites-vous un excellent massage du savon et faites l expérience des procédures avec les loceaux. (il y a bcp des hamams pour les touristes ou vous payez 30 euros mais la vous ne voyez que des touristes). Vous devez calculer 100 Dirham incl. Admission. Prenez votre maillot de bain avec vous (jamais nu), apportez votre serviette. On vous fournira un savon d’olive noire, un gant de lavage et une louche.

Dans la soirée, prenez le bus n° 1 à Guiliz, la « nouvelle ville » qui date du temp du protectorat Francais. Quittez le bus après la place du 16 Novembre (Mac Donalds) en face de la Carrée Eden, un centre commercial moderne, traversez Boulevard et passez dans la première rue en face. Après 150 m, vous trouverez le grand restaurant de poissons “Al Bahria”. Super Paella, Super Fritture Royale pour environ 5 euros suffit pour 2, suppléments inclus ou vous cherchez le poisson au comptoir, et laissez-le griller. C’est aussi très bon marché et très frais – un vrai conseil d’initié. À proximité, il y a aussi le jardin de la bière de l’époque coloniale (Lucien sait), la bière pas chère parmi les gommes, seulement les Marocains, pas de touristes. Ensuite, mieux avec le taxi (environ 4 euros) à la maison ou à l’arrêt intermédiaire à la place.

Jour 3

Le matin, allez dans les tombeaux de Saadien. Soyez là à 8.55, car sinon, trop de personnes sont en ligne et vous risquez de perdre une heure de la file. C’est le “Taj Mahal” de Marrakech, à environ 25 minutes à pied de notre riad à pied. Ensuite, peut-être dans la Pharmacologie Berber à Bab Aganaou, où un Pharmacien Marocaine parfaitement parlant anglais expliquera tout sur les épices, l’huile d’agan et la médecine traditionnelle arabe. Très intéressant, tout pour sentir, ressentir et essayer. Tous les produits sont certifiés biologiques et de haute qualité, mais aussi coûteux. Pas de force d’achat. Ici, vous ne devriez pas acheter de l’huile de cuisine, trop cher ni le safran. Les autres choses, en particulier les onguents, les crèmes et l’huile aromatique ou de massage et les parfums sont excellents et valent leur argent.

Ensuite, dans le palais El Badi (Palace des cigognes), autrefois le plus grand palais du Mahgreb, siège du sultan Ahmed le Magnifique. Là, éventuellement devant l’ancien pavillon du trône, lisez le conte de fée de l’éléphant “Le don du Sultan”, qui aurait pu y jouer très probablement. Dans le coin arrière gauche de la cour se trouve un court film animé à voir, ce qui donne une impression parfaite de l’ancienne beauté du palais.

Ensuite, continuez à travers la Place Ferblantier et le marché des épices (Mellah, ancien ghetto), où vous obtenez des épices locales fraîches auprès des commerçants d’épices locaux. Notre marchand d épices de confiance vous donnera les meilleures épices au prix pour les locaux. Et il peut tout expliquer en Francais. Continuez tout juste en face de la sortie du Mellah au Bahia Palace (entrée 1 euro), Palais d un Vesir construit a la fin du 19e siècle – pendant le Protectorat Francais siège du Marechal Lyautey – avec de belles chambres et plafonds en bois de cèdre et harem (entrée 1 euro).

Ensuite, prenez la rue Zitoun, tournez à droite sur le très intéressant Musée Dar Si Said (entrée 1 €). La splendeur au premier étage est la plus belle de Marrakech, mais le jardin est bien vaut la peine d’être vu et vous avez une bonne impression car les riches y vivaient. C’était le premier musée de la ville de Marrakech. Il n’y a que quelques touristes (n’hésitez pas à laisser le Bahia-Palais s’il y a trop de groupes de touristes autour de là). Ensuite, continuez à Jemaa el Fna en 5 minutes. Dans une petite rue latérale cachée près du Café de France, vous trouvez les “restaurants” de l agneau qui est cuit dans les potiers de boue dans le sol (Mechoui). C ́est un favori absolu des marocains, le meilleur agneau jamais! Conseil secret, tous les jours sauf les vendredis. Lucien le sait. Ouvrez les couvercles des poêles et prenez des photos dans les fours où les agneaux entiers sont embrochés. Achetez un kilo de viande d’agneau, que vous lobtenez sur un plateau avec du pain et mangez-le directement dans le niche derrière le poêle ou laissez-le être amené dans un restaurant voisin et commandez un thé. Les gens aux comptoirs de vente vous organiseront tous. Vous payez au comptoir après le repas. Une expérience culinaire archaïque, d’autant plus que ces poêles à la boue ont été chauffés tous les jours depuis plus de 800 ans.

Ensuite, rendez-vous à Rue Darbachi, la rue la plus achalandée qui mène au quartier le plus populaire de Ben Saleh. Après environ 150 m, après une petite place avec des restaurants sur le côté droit, vous trouvez un petit comptoir de jus où vous obtenez le meilleur mélange de pulpes de fruits au Maroc pour 50 cents, toujours fraîchement préparé, prenez “Panaché” (mélangé dans des couches du Pilpe de Fruits dans le verre ).

Ensuite, retournez dans notre riad, cette fois-ci, suivez simplement la rue Darbachi vers la Mosquée Ben Salah, puis tournez à gauche dans la rue Azbezt. Suivez le panneau du Musée de la Boucherouite (fermé le dimanche) dans le même bloc de maisons où nous vivons. Le musée est un conseil secret absolu. Ici, dans l’un des plus beaux riads rénovés de Marrakech, vous découvrirez des «Tapis» très spéciaux, qui sont en réalité des œuvres d’art abstrait, découvertes et collectées par un Français Personnage très impressionante (Patrick) qui vous indiquera des faits intéressants lorsque vous lui dites que vous etes mes amis. La maison et les tapis sont uniques, n’ont rien à voir avec les tapis que vous pouvez acheter sur le bazar, c’est l’art réel des femmes du haut atlas. Sur la belle terrasse sur le toit, vous pouvez prendre un café ou un thé ou goûter Habibas magnifique tarte des pommes. Ensuite, retournez au riad, peut-être Lucien (excellent cusinier)cuisine-t-il quelque chose et vous mangez sur le toit-terrasse (s’il vous plaît commander avant).

Jour 4

Meilleur assez tôt le matin entre 8 et 9 heures!!! En taxi (en bus est encombrant) au Jardin Majorelle, le deuxième plus beau jardin de Marrakech dans la Nouvelle-Ville (malheureusement une entrée coûteuse d’environ 7 euros), avec des succulents fantastiques et des cactus et la villa et tombe d’Ives Saint Laurent et une Petit mais beau musée berbère. Le jardin est un «must» touristique, donc à partir de 9 h terriblement surpeuplé, surtout dans la haute saison.

De là, en taxi ou à pied (environ 15 minutes) jusqu’à la porte nord de la ville, Bab Doukala. Parcourez la porte de la ville et continuez toujours tout droit sur la rue du Bab Doukala, très fréquentée, une rue commerçante typiquement incontournable en 15 minutes environ du Mederse Ben Youssuf, la plus belle école coranique de Marrakech. Un must absolu! Frais d’entrée 2 euros. Peut-être le Musée de Marrakech, un intéressant palais élégamment rénové avec une immense cour couverte, un hammam et des expositions intéressantes.

De là, en 5 minutes au très intéressant “Musée de la Photographie”, un petit mais très bien musée privé, également dirigé par un de mes amis, également nommé Patrick, qui peut aussi vous expliquer beaucoup. Très intéressante et intelligente sélection de photos historiques, en particulier de personnes, de souks et de paysages, une superbe terrasse sur le toit où vous pouvez également avoir une vue magnifique sur Marrakech. Vous pouvez manger un tajine ou boire du thé là-bas. (Si vous voulez le déjeuner, vous pouvez y aller d’abord à partir de Bab Doukala, puis visiter le Mederse et le musée en rentrant). ATTENTION !!!: ne faites confiance à personne dans cette région qui veut vous montrer les tanneries – “les Tanneurs” – gratuitement. La zone n’est pas claire et vous ne le découvrez plus et si vous n’achetez rien dans les magasins de cuir très chers, vous traverserez «par hasard», tout en sortant de la tannerie, vous serez en difficulté. Il n’y a que des problèmes inutiles et des pertes de temps. Ne touchez pas!!! Après-midi libre pour les promenades sur les souks, dans la soirée au riad.

Alternativement au Jardin Majorelle, je recommande l’Anima-Garden (www.anima- garden.com) d’André Heller, un peu éloigné, mais excellent et gratuit pour arriver en navette depuis Parking La Koutoubia (derrière la Mosquée de Koutoubia ). Départs 9h30 • 11h30 • 14h30 • 16h30) Le jardin n’a pas encore débordé et il est un merveilleux lieux de repos du stress de la medina.

Toutes les informations à ma meilleure connaissance, mais sans engagement.

Soyez bienvenu à Marrakech!

Michael